Les origines

On connait peu les périodes celte et gallo-romaine : La Croix-Piot était occupée par les Celtes (on y a retrouvé des tombes), et il y avait probablement un poste romain en bord de Meuse.
Le traité deVerdun, en 843, fait de la Meuse la frontière entre la Francie Occidentale et la Lotharingie.

        Donchery est mentionné  dans les archives en 887 :

Depuis 841, les Normands multiplient leurs incursions en remontant les fleuves pour piller les monastères : ils  profitent de la faiblesse de l’Europe carolingienne, divisée depuis le traité de Verdun en 843. Après Charles le Chauve (840-877), la monarchie franque est très faible : les règnes durent 2 ou 3 ans :Louis II le bègue   (877-879),ses fils Louis III (879-882),Carloman (882-884) ; en 884, son dernier fils, posthume, a 5 ans. Son grand-oncle, Charles III le Gros, devient régent.

 Charles III le Gros, 2e fils de Louis le Germanique qui a reçu la Germanie au traité de Verdun en 843, est empereur de Germanie depuis la mort de son frère Louis III en 882.

En 884, il  devient régent du roi de France Charles III, puis est proclamé roi de France.

 En 885, les Normands assiègent Paris avec 700 navires : la ville est défendue pendant 3 mois par le comte Eudes, et Charles III leur verse un tribut de 700 livres et leur donne l’autorisation d’aller piller la Bourgogne.
( Il sera déposé en 887, pour avoir « &chté une paix honteuse aux barbares », et  remplacé en 888 par le comte de Paris EUDES, qui a défendu Paris contre les Normands. Le jeune Charles III  retrouve son trône en 898 à la mort d’Eudes)

En 887, après la prise de Soissons (capitale du royaume franc après la victoire de Clovis sur Syagrius en 486, )par les Normands, Charles III donne aux religieux  de  l’abbaye  Saint Médard (fondée en 857), détruite,  « la  métairie seigneuriale de Donchery avec tous ses biens meubles et immeubles »    pour « en jouir et leur servir de refuge dans les temps de guerre ou d’invasion étrangère » et y construire un monastère « pour le salut de notre âme et celles de nos ancêtres ».
La toponymie de Donchery signifie « domaine du seigneur » (suffixe « y », gallo-romain)

 Donchery sur Meuse était alors, depuis  le traité de Verdun en 843, sur la frontière entre la Francie occidentale et la Lotharingie.   (frontière du royaume de Syagrius)
Celle-ci, partagée en 870, au traité de Mersen , entre France et Germanie, puis réunifiée, est alternativement annexée à la France (911, Charles le simple) et à la Germanie (923, Henri Ier l’Oiseleur).
En 959, elle est partagée en 2 duchés par Othon Ier.

Les religieux bénédictins de St Médard installent un prieuré à  Donchery, qui ne compte que deux religieux jusqu’à la fin du XIIe siècle.